Obama - roxannejomitchell - CC-BY

Candidat à l'investiture démocrate pour 2008 (au même titre qu'Hillary Clinton), le sénateur de l'Illinois Barack Obama est présenté par les médias comme l'homme qui pourrait être le premier président noir des Etats-Unis.

Il a récemment adressé une lettre au président de son parti pour demander à ce que les futures vidéos des débats des primaires soient, au choix, placées dans le domaine public ou sous licence Creative Commons BY[1].

Cette novatrice et positive démarche méritait bien une petite traduction[2].

Source : Blog de Lawrence Lessig - Free Debates: Barack is on board

Chairman Howard Dean
Democratic National Committee
430 S. Capitol St., SE
Washington, DC 20003

Cher Président Dean, j'écris pour apporter mon soutien à une lettre qu'une coalition bi-partisane d'universitaires, de blogueurs et d'activistes Internet vous ont envoyée ainsi qu'au Comité National Démocratique. Cette lettre demande que la vidéo de chaque débat pour les présidentielles au parti Démocrate soit disponible librement après le débat, soit en plaçant la vidéo dans le domaine public, soit en la licenciant sous une licence Creative Commons.

Comme vous le savez, Internet a permis à un nombre extraordinaire de citoyens de participer au dialogue politique autour de cette élection. La plus grande part de cette participation prendra la forme de contenu créé par les citoyens. Nous, en tant que Parti, devons faire tout ce qui est possible pour encourager cette participation. Non seulement ceci nous aidera à nous focaliser sur ce qui préoccupe le plus l'Amérique, mais cela encouragera aussi la participation d'une grande partie de notre jeunesse qui s'est traditionnellement désintéressée de la politique.

La lettre ne propose pas de changement radical de la loi sur les droits d'auteur, ou une expansion injustifiée du "fair use". A la place, elle demande simplement que chaque propriétaire d'une vidéo qui pourrait prétendre à un quelconque droit d'auteur renonce à celui-ci.

Je crois très fort en l'importance du droit d'auteur, tout spécialement dans l'ère numérique. Mais il n'y a pas de raison pour que ce type particulier de contenu requiert cette protection. Nous avons assez de motivations pour débattre. Les réseaux ont suffisamment de motivations pour transmettre ces débats. Plutôt que de restreindre le produit de ces débats, nous devrions à la place nous assurer que notre démocratie et les citoyens ont une chance d'en profiter par tous les moyens offerts par la technologie.

Votre campagne présidentielle a utilisé Internet pour ouvrir un nouvel espace dans la participation politique citoyenne. Je voudrais vous exhorter à prendre l'initiative une fois de plus en continuant à supporter cet important média du discours politique. Et j'offre toute l'aide que je peux pour obtenir le support des autres également.

Cordialement,

Barack Obama

Edit : Dans l'intervalle est parue une lettre similaire mais d'un républicain cette fois-ci.

Notes

[1] L'illustration est une photographie de roxannejomitchell intitulée Obama '08 issue de Flickr et sous licence Creative Commons BY

[2] Merci à VLI, Olivier et Yostral pour la traduction.