Hamed Masoumi - CC byLorsque j’ai lu cet appel au don de Benjamin Mako-Hill j’ai eu envie de le proposer à traduction à la Dream Team FramaLang. D’abord parce que soutenir Wikipédia en tant que tel est important. Mais également parce que l’angle adopté par Mako Hill me semblait intéressant et sujet à réflexion.

Dans ce mouvement de la culture libre, dont on ne trouve pas de réelle définition, et où Wikipédia représente à la fois la figure de proue et le cheval de Troie, il y aurait donc des utopistes et des pragmatiques. Un peu comme la dialectique révolutionnaires vs réformistes du siècle dernier. Les classiques oppositions Stallman et la Free Software Foundation vs l‘Open Source, les licences des logiciels libres vs les licences Creative Commons, et pourquoi pas GNU/Linux vs Linux, ne s’inscrivent-elles pas en effet dans cette dichotomie ?

Oui (à n’en pas douter) Wikipédia représente bien plus que Wikipédia et oui (peut-être ? sûrement ?) elle constitue un formidable espoir pour les utopistes (dont je suis)[1].

Wikimedia et le mouvement de la culture libre

Wikimedia and the Free Culture Movement

Benjamin Mako-Hill - 11 décembre 2007 - whygive.wikimedia.org
(Traduction Framalang : GaeliX et Daria)

En même temps que les technologies de communication créaient un raz-de-marée dans la connaissance, la créativité et la communication, les créations culturelles sont plus que jamais sévèrement contrôlées et restreintes.
Une évolution plus que rapide du régime du droit d’auteur, fait de l’utilisation, la modification ou la distribution de presque tout document, une propriété exclusive de son créateur. Le « copyright » aujourd’hui est automatisé, étendu et est valable sur plus d’un siècle. Notre culture, aujourd’hui, est propriétaire.

Pour contrebalancer cette tendance, des écrivains, des scientifiques, des musiciens, des artistes, et d’autres encore, ont uni leurs efforts pour demander l’accès à la connaissance et à la création d’un mouvement social pour la culture libre - culture qui est libre comme dans liberté, même si elle ne l’est pas nécessairement dans le prix. Dans la courte vie de la culture libre, Wikipedia s’est positionné comme étant le plus important et le plus méritant des projets de culture libre. Le projet Wikimedia, dont Wikipédia fait partie, offre à quiconque travaille dans un objectif de culture libre un exemple de ce à quoi pourrait ressembler une réussite, des conseils pour la meilleure façon d’y arriver, et l’inspiration pour continuer.

Votre soutien à la Fondation Wikimedia durant la collecte de fonds cette année a donné plus de résultats que le simple financement de la fondation et de ses projets. Il a soutenu et ouvert la voie à un mouvement mondial en faveur de la culture libre qui est déjà beaucoup plus vaste que Wikipedia, Wikimedia, et autres wikis. Le mouvement de la Culture Libre, comme le démontre Wikipédia, offre une vision convaincante de comment nous pourrions améliorer la façon dont nous produisons et consommons l’information tout au long de notre vie.

Culture Libre

En vertu des lois de copyright actuelles, on ne peut pas légalement copier un article pour un ami, faire un remix d’une vidéo, ou chanter Happy Birthday dans un restaurant sans demander une autorisation et, dans la plupart des cas, de payer une licence. Plus embêtant, la plupart des oeuvres culturelles sont soumises au copyright, par défaut, au moment de leur création, à moins qu’il ne soit précisé explicitement que ces œuvres peuvent être utilisées, copiées et modifiées.
Par le biais du droit d’auteur, l’accès aux plus importantes ressources culturelles et universitaires sont bloquées par les « péages » et les restrictions. L’accès légal à la plupart des connaissances et à la culture est cher - et d’un coût prohibitif pour la plupart d’entre nous. La création d’œuvres s’inspirant d’un sujet, ou en étant dérivées - comme l’échantillonnage ou les remixes - est souvent purement et simplement interdite.

Outrés par cette situation, les créateurs et les consommateurs de culture exigent une plus grande liberté de distribuer et de modifier ces biens de consommation dans le cadre du mouvement de la culture libre. Bien que certains leaders du mouvement aient résisté à la déclaration d’objectifs explicites, ils ont constamment placé la culture libre en opposition à l’attitude "hautement protectionniste» du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle. La musique, l’art, les connaissances et la culture, nous disent les activistes de la culture libre, doivent être largement accessibles, flexibles dans les conditions et restrictions concernant leur utilisation, redistribution et modification.

Pour partie, le mouvement de la culture libre est constitué d’Utopistes qui imaginent, décrivent et épousent le monde de ce qu’ils ressentent comme étant vraiment la culture libre. Pour ces Utopistes, la culture libre est un aperçu du monde idéal où les connaissances peuvent être utilisées, étudiées, modifiées, construites, distribuées et partagées sans restriction. C’est un monde où les créateurs sont à leur juste valeur et universellement respectés, reconnus pour leur mérite, et rémunérés. Le principal problème que rencontrent ces Utopistes, est que, dans de nombreux cas, ils ne savent pas comment passer de la culture contemporaine - fondée sur l’économie, le droit d’auteur, la propriété, le contrôle et les demandes d’autorisations - à leur monde idéal.

Sentant que l’Utopie n’est pas viable, les pragmatiques de la culture libre préconisent d’essayer d’obtenir le plus possible en réformant le système actuel du copyright et de faire ensuite des améliorations progressives. En particulier, ces pragmatiques estiment que l’idéalisme utopique détruit l’exclusivité de la commercialisation qui aide à soutenir la production de nombreuses oeuvres créatives. Il vaut mieux, disent-ils, se mettre d’accord sur un usage non commercial ou de copie in extenso que de conserver le droit d’auteur par défaut c’est-à-dire «tous droits réservés»

Le mouvement de la culture libre est tiraillé entre le désir de créer un monde de connaissances vraiment libres et le fait, que dans cette optique, pour ces mêmes connaissances, ils ont éliminé tous les systèmes financiers et sociaux viables qui soutenaient la création des oeuvres. Les pragmatiques font des compromis avec cette vision utopique d’un monde libéré pendant que les Utopistes prônent ce qui semble être irréaliste pour beaucoup.

Wikimedia

Wikimedia est un projet de culture libre utopique. Son objectif n’est pas seulement de recueillir des connaissances, son objectif est de le faire librement. Wikipedia a été créée avant de savoir s’il était sûr qu’une encyclopédie libre pouvait exister, serait un succès ou si elle serait mieux que les solutions propriétaires existantes. Son objectif était d’être libre, ouverte et sans restriction. Ironiquement, c’est cet attachement idéaliste qui a conduit à la création d’alternatives et à redéfinir ce qui est possible et réaliste de faire. Dans le monde du Libre, rien ne le prouve mieux que Wikipedia. Rien ne donne, plus qu’elle, l’espoir aux Utopistes de la culture libre.

Wikimedia est importante tout simplement parce qu’elle existe et qui plus est parce qu’elle existe librement. Etant l’un des sites actifs les plus visités, Wikipedia est un endroit incontournable pour tout chercheur ou internaute. C’est souvent la réponse aux questions et à la curiosité de millions de personnes. Ce n’est pas simplement qu’elle a réponse à beaucoup de sujets, c’est plus que cela. Ce n’est plus trop un sujet controversé que de dire que Wikipedia est l’unique ouvrage de référence réellement impressionnant qui ait jamais été produit. Elle est l’un des plus importants ouvrages de culture existant dans le monde. Et qui plus est, elle est gratuite.

Au début de cette année, le comité exécutif de la Fondation Wikimedia a formulé un engagement explicite pour une interconnexion forte entre les objectifs de la culture libre. Par cette résolution, le conseil d’administration de la Fondation Wikimedia a précisé ce qui était évident pour les personnes impliquées dans le projet: Wikipédia a réussi, non pas en dépit du fait que l’encyclopédie est libre, mais justement parce qu’elle est libre. Les projets Wikimedia ont de la valeur précisément parce qu’ils ont aplani les obstacles à la contribution, l’utilisation et la réutilisation.

Fait tout aussi important pour le mouvement libre, Wikimedia a montré l’exemple et a dépeint comment une culture libre pouvait être atteinte. En grande partie à cause de Wikimédia, les wikis - autrefois outils marginaux utilisés par un petit nombre de geeks - sont la technologie de base de la production de culture libre, sur des milliers de wikis et sur des myriades de sujets. Les technologies, les modèles sociaux, les structures de communication, les politiques décisionnelles, les procédures et les systèmes, chacun contribue à l’inspiration et à donner des instructions aux autres personnes de la communauté libre élargie. Dans chacun de ces domaines, les projets Wikimédia fournissent un ensemble de modèles novateurs et de pratiques captivantes, qui ont réussi et qui sont bien documentés.

Faire un don à la Fondation Wikimedia

Alors que Wikipédia est libre d’utilisation et est écrite sans compensation directe pour la grande majorité des contributeurs, faire fonctionner Wikipedia n’est pas sans coûts. Wikipédia est libre comme dans le discours, mais pas gratuit comme dans bière - du moins pas pour la Fondation Wikimedia. Un soutien financier est nécessaire pour alimenter les serveurs, soutenir le développement technologique indispensable, lutter contre les menaces judiciaires, et assurer une communauté saine et productive. Ce travail essentiel est payé par les dons à la Fondation Wikimedia.

Et pourtant, alors que ces dons sont destinés au soutien de Wikimedia et aux membres de ses équipes projet, leur impact sur le mouvement libre est beaucoup plus grand et plus important. Comme symbole visible de la culture libre pour la grande majorité des gens qui n’ont jamais entendu ce terme, Wikimedia est intimement lié à la réussite de la culture libre. Wikipédia ne fournit pas seulement un exemple de la façon dont la culture libre est possible, elle montre comment cela peut être fait. elle montre également que la liberté de la culture - la culture vraiment libre - est meilleure que les solutions propriétaires. Wikipedia a déjà ouvert la voie à la réussite de centaines de projets de culture libre. Son succès dans ses luttes, y compris cet appel à la collecte de fonds, aidera ou pénalisera les perspectives immédiates de l’ensemble du mouvement pour la culture libre.

Alors, s’il vous plaît, rejoignez-moi en faisant un don à la Fondation Wikimedia cette année. Le sort de bien plus que Wikipedia est dépendant de notre générosité.

Notes

[1] Crédit photo : Hamed Masoumi (Creative Commons By)