La vidéo fait sourire et est certainement promise à une belle carrière sur YouTube.

Lors d'une récente conférence à Budapest, Steve Ballmer le PDG de Microsoft planqué derrière sa tribune pour échapper aux œufs lancés (mollement) par un étudiant en colère (tee-shirt « Microsoft = Corruption » dans le dos) qui exhorte Microsoft à rendre l'argent qu'il aurait volé aux hongrois en passant, si j'ai bien compris, des accords avec les universités du pays.

Au delà de l'anecdote médiatique (qui nous rappelle celle de l'étudiant chinois), je crois que ce genre de manifestations (aussi dérisoires et pathétiques soient-elles) témoignent de l'irritation croissante des étudiants vis-à-vis de la société de Redmond dont ils comprennent petit à petit que non seulement ils peuvent s'en passer mais qu'utiliser des alternatives libres est bien plus en phase avec la culture et l'éthique des valeurs éducatives.

Dans ce contexte, lorsque leurs administrations signent des accords avec Microsoft, l'argument « c'est pour le bien de nos étudiants » (et accessoirement de notre budget) a de plus en plus de mal à passer. Ce qui me fait dire qu'en toute logique il vaudrait mieux réserver les œufs aux directeurs des institutions publiques éducatives qui entérinent ces accords (puisque Microsoft ne fait que son boulot après tout).

Quant à la situation en France autour du même sujet, si on prenait la peine de la regarder d'un peu plus près, peut-être porterait-elle Monsieur Darcos à rendre plus souvent visite à son teinturier.