Pissed off guard - Montrasio International - CC-By

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre portent parfois bien leur nom. Ainsi le mois dernier à Mont de Marsan, avons-nous fait la connaissance de Nathalie qui, tel un cadeau, nous a raconté une belle petite anecdote autour de la Framakey.

Il y a deux ans, la voici partie pour un séjour en Chine, avec décision de raconter son voyage au jour le jour sur un blog. Mais une fois sur place, problème : le surf sur internet dans les cybercafés visités semble soumis à une liberté contrôlée[1].

Extrait issu du billet Cinquième jour : Arrivée a Fengkai du 16 juillet 2006 :

« Nous n'avons pas donné de nouvelles depuis deux jours. Pas faute de cybercafé. Dans le premier cybercafé où nous sommes allés, le proxy du navigateur empêchait d'envoyer quoique ce soit vers des sites européens, et même en lançant Firefox de ma clé USB, je n'ai pas réussi a contourner le problème, donc il devait aussi y avoir barrage par firewall. Le cybercafé essaye le lendemain semblait être encore plus bloqué au niveau des accès disque et du bureau mais ce n'était qu'en apparence. Ma petite clé a été reconnue et j'ai pu accéder au blog en écriture avec Firefox de Framakey. Génial, quel soulagement. Au passage, une pub pour Framakey car sans le concept de logiciels libres portables, nous ne serions en train d'écrire ni ce billet ni les suivants ; le blog était off pour quelques jours, et peut-être même jusqu'au séjour final a Pékin !!! Voila pour le point technique du blog, jure que ce n'est pas simple. Entre les menus de Windows, tous écrits en chinois, les sécurités locales imposées, cookies interdits par le navigateur local (accès aux options de IE interdits évidemment, firewall hyper blindé dès qu'il s'agit de sortir de Chine). Bref, cela relève presque du miracle si ce blog continue a exister :-) »

Vous vous rendez très bientôt à Pékin pour participer, couvrir ou assister à la grande messe olympique ?

Je ne sais si la situation a positivement évolué depuis mais, dans le doute, ne vous abstenez pas de glisser subrepticement une Framakey dans la valise :-)

Notes

[1] Crédit photo : détail de Pissed off guard par Montrasio International sous licence Creative Commons By.