Hamed Saber - CC byC’est devenu une (mauvaise) habitude, encore une liste de logiciels plus ou moins intéressants (a priori), plus ou moins nouveaux (au moins pour moi), mais bel et bien libres[1].

On notera d’ailleurs que désormais les nouveaux logiciels sont libres dans leur très grande majorité, avec il est vrai un bémol pour nos données des sites web 2.0. Il n’empêche : que de chemin parcouru pour en arriver là ;-)

  • Adeona : L’idée c’est ni plus ni moins que d’être capable de retrouver un éventuel voleur de votre ordinateur portable ! Pour en savoir plus mieux vaut lire l’article dédié de ZDNet.
  • Ma.gnolia : Le libre aurait-il pour vocation à récupérer les services web 2.0 qui n’arrivent pas à trouver leur modèle économique ? Toujours est-il qu’on peut se réjouir du récent passage au libre de Ma.Gnolia, site web 2.0 de partage de marque-pages Internet. Cela signifie que l’on pourra tous héberger son petit del.icio.us-like de qualité à la maison.
  • OpenTape : Même si nous n’en sommes qu’à la modeste version 0.1, l’un des plus intéressants de la sélection, surtout en ces temps troubles où le partage de la musique est mis à l’index. Permet d’héberger de la musique (par exemple celle sur Dogmazic), de la partager et de la diffuser (par exemple sur votre blog via un player flash embeded). Pour ceux qui connaissent, OpenTape se veut à terme un remplaçant libre de Muxtape qui est pour l’instant fermé à cause de problèmes avec la trop fameuse RIAA. On trouvera sur LifeHacker un tutoriel d’installation (en anglais).
  • Circle Dock : Pour Windows, une manière tout à fait originale d’organiser les icônes (et donc les programmes, fichiers et répertoires) de votre bureau dans un cercle spiralée (ou une spirale cerclée) mobile du plus bel effet. Le mieux c’est encore de jeter un œil sur les vidéos du site pour s’en faire tout de suite une meilleure idée.
  • Simple Tetris Clone : Un énième clone du jeu Tetris, quel intérêt quand bien même il soit sous licence libre ? Il réside dans la propreté du code mais aussi dans ses vertus pédagogiques pour ceux qui se lancent dans la programmation.
  • Simple Invoices : En ligne, un gestionnaire de facturation client plutôt bien conçu (avec sortie direct en PDF attaché au mail si vous le désirez).
  • Family Connections : Comme son nom l’indique un CMS de type réseau social (sauce Facebook) mais restreint à votre famille (ou à qui vous voulez).
  • Flash Gallery : Ceux qui aiment les photos et… le flash seront comblés par cette manière gracieuse de présenter une galerie d’images (sous licence Creative Commons BY, ce qui est plutôt rare pour une application).
  • Kissa.be! : Un clone libre de TinyURL que vous pouvez installer sur votre propre serveur pour offrir donc ce service à vos propres visiteurs.
  • CommentPress : Basé sur le moteur de blog WordPress, permet aux visiteurs de commenter, annoter, etc. le texte d’un article paragraphe par paragraphe (alors que sur un blog classique, on commente juste en bas de l’article).
  • Achievo : Gestion de projets en ligne. Bien présenté et disponible en français, avec de l’Ajax et tout ça…
  • Simple Customer : Pour avoir toujours sur le net accès à sa liste de contacts, de clients, etc. Interface simple et esthétique (avec import/export en CSV).
  • Uzebox : Une console de jeu retro-minimalist libre, rien que ça ! Bien sûr ne vous attendez pas à des miracles au niveau du gameplay mais les bricoleurs électroniques en herbe et tous ceux qui aiment savoir et comprendre ce qui tourne sous le capot apprécieront.
  • Wikipanion : Réservé à ceux qui ont un iPhone (ou iPod Touch), permet de visualiser l’encyclopédie Wikipédia de manière plus rapide et bien plus agréable qu’en y allant normalement (pas tout à fait sûr que cette App soit libre).
  • Amarok, the music player that does it all : Amarok c’est l’histoire d’un logiciel sous Linux qu’il est tellement bien que les windoziens piaffent d’impatience de le voir enfin arriver chez eux, un article qui passe en revue les principales fonctionnalités (je me demande si on va pas le traduire, tiens !)
  • PDFedit : Pas très sexy mais tout à fait utile au linuxien qui aurait l’envie pressante d’éditer du format PDF.
  • Terminator : Spécial geek (sous GNU/Linux), un petit utilitaire qui vous permet d’ajuster parfaitement à l’écran tous vos terminaux ouverts.

Notes

[1] Crédit photo : Hamed Saber (Creative Commons By)