Copie d'écran - Portail Free - Logiciels Libres - Logo

Framasoft a pour principal objectif de « faire connaître et diffuser le logiciel libre au plus large public ». C'est pourquoi lorsque le fournisseur d'accès à Internet Free nous a contacté en juin dernier pour nous inviter à nous occuper gracieusement de la partie logicielle de leur nouveau portail en train d'être mis en place, nous avons étudié la proposition avec beaucoup d'attention.

On s'est d'abord demandé si un tel partenariat était effectivement susceptible d'élargir l'audience potentielle du logiciel libre francophone. Quand bien même ses trois millions d'abonnés et des brouettes (autrement appelés « freenautes », les abonnés pas les brouettes) ne visitent pas forcément le portail, la réponse était évidente. On s'est ensuite posé la question de « l'image » de Free, cette fameuse image qui peut faire ou défaire la réputation des sociétés (partenaires inclus !). Là réponse était toujours affirmative mais moins unanime. FDN mis à part, nous savons que certains abonnés entretiennent parfois des relations conflictuelles avec leur FAI et Free n'échappe pas à la règle, de plus l'épisode de la freebox a joué en sa défaveur au sein de ladite « communauté du libre ». Il n'en demeure pas moins qu'il nous a semblé que Free, indissociable de l'avènement d'internet en France et qui a maintes fois affirmé son attachement aux logiciels libres, conservait globalement l'estime des internautes, à commencer par la nôtre.

Mais ce qui nous a surtout convaincu de nous engager avec Free, ce sont les conditions mêmes de ce partenariat (non, non, aucune espèce sonnante et trébuchante dans la transaction, voir ci-après). Ils nous ont dit qu'ils souhaitaient, via leur nouveau portail en construction, offrir un réel « service logiciel » aux « freenautes » et qu'ils avaient pensé à nous pour ce faire. Flattés nous fûmes mais pragmatiques et, espérons-le, cohérents nous sommes. C'est ainsi que contrairement à la proposition initiale, nous avons insisté pour que ce service porte le doux et évocateur titre de « logiciels libres » avec toutes les conséquences que cela implique (parti-pris assumé conjointement par Free, absence d'informations sur les logiciels propriétaires, etc.). D'accord, nous ont-ils rétorqué, et c'est même pour cela que l'on a fait appel à vous. A partir de là, banco, le partenariat s'annonçait sous les meilleures auspices parce que je ne sais pas vous mais nous ça nous fait quelque chose de voir apparaitre par deux fois « logiciels libres » dès la page d'accueil du nouveau portail de Free fraichement mis en ligne il y a deux jours de cela.

Copie d'écran - Portail Free

Plus concrètement, il est donc proposé aux « freenautes » une entrée « logiciels libres » qui pointe sur une rubrique dédiée déjà bien étoffée dont nous avons la responsabilité éditoriale (et que nous gérons techniquement avec Free à l'aide de flux XML issus de notre propre réseau ou bien spécialement créés pour l'occasion). Nous vous demandons patience et indulgence pour ce premier jet car cela s'est fait un peu à l'aveugle en plein été et nous sommes conscients qu'il reste un bon paquet de petites choses à améliorer dans tous les coins (comme par exemple la mention explicite des licences libres des contenus, là encore avalisée par Free).

Nous en profitons d'ailleurs pour lancer un fébrile mais vibrant appel à venir nous rejoindre sur ce projet car nous manquons de ressources humaines. Le but sera justement de commencer par améliorer l'existant dans son ensemble et nous organiser pour assurer régulièrement une mise à jour pertinente du portail. Ajoutons que ce faisant c'est le contenu même du réseau Framasoft que nous serons amené à bonifier puisque l'un est souvent lié à l'autre. Ajoutons enfin que c'est potentiellement un véritable et passionnant petit travail de veille francophone sur le libre qui est ici proposé. Si vous adhérez à ce projet et souhaitez en être, merci d'écrire à projet-free AT framasoft.net et... merci tout court !

Quant à la question financière évoquée plus haut, elle est vite réglée puisqu'il n'y en a pas. C'est ainsi que la chose nous a été présentée et c'est ainsi que nous l'avons acceptée en toute connaissance de cause. Doit-on néanmoins crier « haro sur le baudet » puisque nous offrons ainsi à Free l'occasion de (re)dorer son blason avec du contenu obtenu à moindre frais (qui plus est souvent encadré par des bannières publicitaires) ? Nous avons conscience de cette éventuelle interprétation. Tout partenariat est une convergence mais aussi un compromis. Mais dans la balance il y a le fait que derrière Free il y a tout plein de « freenautes ». Il y a la certitude de sensibiliser aux logiciels libres une audience différente et d'une autre amplitude que celle de notre propre réseau, tout en contribuant au passage, et ce qui ne gâte rien, à nous faire mieux connaître. Il y a enfin la très concrète prise de position de Free en faveur de la promotion des logiciels libres (qui nous fait dire en interne et « en potache » que Free porte ainsi mieux encore son nom). Parce qu'accepter d'accoler en toutes lettres l'adjectif « libre » aux logiciels, ça n'est pas rien. Parce que nous faire confiance et nous laisser a priori entière latitude éditoriale au sein même de leur propre site ça n'est pas rien non plus. Vous en connaissez beaucoup vous des gros portails qui hébergent des articles comme Lorsque vous démarrez votre ordinateur vous vous engagez politiquement ?

Doit-on cependant en conclure, ouvrons rapidement la parenthèse pour mieux la refermer, que Framasoft n'a pas besoin de sous ? Malheureusement non (et nous aurons l'occasion d'y revenir très prochainement). Mais ce n'est tout simplement pas avec ce partenariat que nous comptons remplir les caisses d'un projet dont la présence de permanents est désormais devenue indispensable de part la dimension prise par notre réseau.

Toujours est-il que nous remercions déjà sincèrement Free pour leur confiance, leur écoute et leur flexibilité. Et nous souhaitons longue vie à ce portail Free des « logiciels libres » qui, espérons-le, apportera une réelle et originale valeur ajoutée aux visiteurs en général et à la communauté des « freenautes » en particulier. Communauté que nous saluons par la présente et avec qui nous sommes ravis de collaborer.

Copie d'écran - Portail Free - Logiciels Libres