Meanest Indian - CC byBon ben c’est bientôt Noël, les bons baisers de Fort-de-France, tout ça… Dans ma besace, et comme c’est désormais devenu une tradition, j’ai tous les liens logiciels deliciousés depuis un bon gros mois. J’aurais pu les sortir un à un en prenant soin de les étudier méticuleusement mais faute de temps j’ai tout vidé en vrac à même le sol (c’est assez joli dans la neige remarquez). Ce serait bien le diable si vous ne trouviez pas au moins une chaussure à votre pied dans le tas[1].

  • Oxite : Commençons par la toute fraîche plate-forme CMS/Blog de… Microsoft. C’est bien entendu fait avec les technos de la maison (ASP et .NET) et avec la licence libre maison mais ne boudons pas notre plaisir car c’est tout de même un bonne nouvelle de la part de ceux qui affublaient hier encore le logiciel libre de noms d’oiseaux comme cancer ou pire encore communiste !
  • OpenXML Document Viewer : Dans le même ordre d’idée, c’est-à-dire toujours chez Microsoft, signalons cette extension Firefox capable a priori de lire les document sous le controversé format de la suite MS Office l’OOXML (.docx, etc.). La sortie est en HTML, donc c’est plus un convertisseur qu’un viewer. Une extension pour le navigateur libre concurrent (et bientôt, semble-t-il, la lecture/écriture native de l’ODF dans MS Office), jusqu’où n’est-on pas prêt à aller pour, au choix, assurer l’interopérabilité ou… ne pas perdre la guerre des formats !
  • Ecofont : Il fallait y penser, une police de caractère écologique parce qu’il y a des trous blancs dedans (et donc on use moins d’encre vous me suivez). Écologique et logique que le choix se soit porté sur une licence libre. Signalons en passant que l’Open Font Library commence à être vraiment bien fourni.
  • FUSBi : Acronyme de Free USB Installer, permet d’installer sa distribution GNU/Linux bootable sur une clé USB. Sauf que attention, pas n’importe quelle distribution, les seules véritablement libres selon la FSF ce qui donne ici : gNewSense, UTUTO, Dynebolic, BLAG and GNUstep.
  • Kiwix :  : Un logiciel pour utiliser Wikipedia sans connexion Internet. Pour la version française il vous faudra 2 Go d’espace mais c’est somme toute logique vu la dimension prise par l’encyclopédie (dans tous les sens du terme). Pratique aussi pour lutter contre la fracture numérique.
  • Tiny Tiny RSS : Un aggrégateur de flux RSS en ligne qui pourrait bien devenir le Google Reader killer du libre. Tout comme Piwik avec Google Analytics, il est fort important de disposer d’outils libres marchant sur les plate-bandes de Google.
  • Abiword : Belle mise à jour (avec l’intégration de l’OOXML de Microsoft par exemple) pour cet adorable petit traitement de texte qui a su trouver sa place dans PLLM (Paysage du Logiciel Libre Mondiale), surtout si vous trouvez qu’OpenOffice.org est trop pataud par rapport à vos modestes besoins.
  • Songbird : Autre très belle mise à jour, rien moins que la 1.0 (toujours très important de passer le seuil psychologique du 1.0 pour un logiciel). iTunes a désormais un réel concurrent libre. Et que même qu’il sait en faire beaucoup plus et se marie à merveille à grands coups d’extensions avec Firefox (celle que je préfère affiche l’article Wikipédia de la musique du moment). Bref, mériterait un billet à lui tout seul.
  • OpenGoo : Toujours dans la série émouvante des 1.0 (et toujours dans les concurrents potentiels à Google, ici Google Docs), signalons donc la mise à jour de cette suite bureautique en ligne qui commence à faire son trou.
  • Elgg : Et pour en finir avec les mises à jour majeures, celle de Elgg (1.2) qui devient très certainement la meilleure solution actuelle pour faire son propre site en réseau social (propose peu ou prou la même chose que Facebook, tout du moins les fonctions basiques).
  • Multi Theft Auto : Je connais pas bien mais à ce que j’ai compris c’est open source et ça permet de jouer à plusieurs à Grand Theft Auto : San Andreas (GTA : SA). Les adeptes s’y retrouveront (mais ils peuvent aussi laisser un commentaire pour dire ce qu’ils en pensent).
  • LoseThos : Rien moins qu’un système d’exploitation complet ne dépassant pas les 20 Mo et mis par son auteur dans le domaine public. Ne tourne que sur les IBM PC x86_64. Didactiquement c’est un formidable jouet pour les développeurs en herbe puisque vous avez d’office tous les droits sur tout ;-)
  • XMind : Un logiciels pour faire du mind mapping (ou carte heuristique) qui semble assez puissant si l’on en juge par la présentation du site officiel.
  • Kaltura : Se veut être un peu le YouTube du libre (mais je peux me tromper) avec de plus des fonctions d’édition collectives a priori intéressantes. Collabore déjà avec Wikipédia et est proposé comme extension sur Drupal, Wordpress ou Mediawiki.
  • OpenProj : Un outil de planification de projet, concurrent direct de solutions propriétaires comme Microsoft Project.
  • CockingIT : Même fonction que le logiciel précédent mais en plus simple et sexy (Ajax inside) et surtout en ligne.
  • Animata : De la création d’animation tout à fait originale et semble-t-il simple d’accès (non disponible sous Linux).
  • Translate.Net : Un logiciel qui se connecte aux plus populaires des services de traduction en ligne pour vous proposer plusieurs résultats et vous faciliter la tâche.
  • OTRS : Pour l’entreprise, un logiciel de gestion de tickets simple et efficace. Dans la même catégorie, j’ai noté également SiT! (à bien prononcer).
  • Cloud (gOS) : Un OS hybrique entre GNU/Linux (Ubuntu avec Enlightenment) et l’informatique dans les nuages à base principalement d’applications Google. Candidat aux netbooks, et très sexy sur le papier (voir la présentation diaporama sur le site). Fait beaucoup parler de lui sur le toile anglophone en ce moment.
  • Instalinux : Je ne connaissais pas. Permet de se faire, étapes par étapes, une image ISO d’un CD d’installation personnalisée de GNU/Linux à commencer bien entendu par le choix de la distribution (Ubuntu, Fedora, OpenSUSE, etc.)
  • Conky : Pour les geeks (et d’ailleurs que pour Linux), permet de faire afficher de manière très clair et agréable sur votre bureau plein d’informations systèmes.
  • Ubuntu Eee : Ubuntu sur votre Eee PC. Fort bien fait et téléchargeable puis installable directement à partir d’une clé USB.
  • Appnr : Pour installer des programmes sous Ubuntu, Synaptic c’est très pratic sauf que c’est tout de même assez frustre. Ici tout se fait à partir du web avec copies d’écrans et tout le tralala.
  • Go-oo : Le saviez-vous chers amis ubunteros ? Il y a un peu de Go-oo dans votre OpenOffice.org.
  • Toutou Linux : Basé sur Pupy Linux (lire par exemple ce test plus qu’enthousiaste), cette mini, moins de 100 Mo, distribution Linux est tout sauf un gadget. Il faudra aussi en reparler (ne serait-ce que parce qu’on tient un excellent candidat pour les machines soit-disant obsolètes de l’Education Nationale).
  • pure:dyne : Une distribution GNU/Linux spécialement dédiée aux artistes-hackeurs (et je sais qu’il y en a ou qui souhaitent le devenir). Il va sans dire qu’il y a plein d’outils pour l’audio et la vidéo dedans.
  • LotoEduc : Création de cartes de loto éducatives (qui ne devrait pas tarder à se trouver dans l’annuaire Framasoft, non, mais !).
  • Xerte Project : Nous vient de l’Université de Nottingham. Pour créer des applications web éducatives en Flash (un peu comme Mathenpoche en fait). Les démos sont assez impressionnantes de qualité graphiques comme seul Flash peut le proposer actuellement (et malheureusement).
  • Sage : On ne parle pas peut-être pas assez de ce logiciel de mathématiques capable de rivaliser, excusez du peu avec Magma, Maple, Mathematica et Matlab réunis !
  • ClamXav : Enfin une déclinaison Mac pour le célèbre outil anti-virus issu du monde du libre.
  • simpleCart : Si vous souhaitez créer une boutique en ligne pour quelques produits, et si ni le JavaScript ni Paypal ne vous pose problème, alors c’est certainement la meilleure des solutions (avec un look tout de suite très pro, ce qui fait jamais de mal quand on veut que les visiteurs deviennent aussi clients).
  • SimplePie : Une solution super élégante pour aggréger des flux RSS dans vos sites web (avec extensions pour Wordpress, Drupal, Joomla, etc.).
  • GameJS : Un moteur de développement de jeu 2D en JavaScript. Le Tetris en exemple est fort bien fait.
  • today’s timetable : Toujours du JavaScript en code libre, une très esthétique (et valide W3C) frise chronologique pour vos sites.
  • WysiHat : Un éditeur WYSIWYG en JavaScript. Une petit demo pour bien comprendre.
  • Vfront : Vous voulez un truc plus sexy-web-2.0-ajax que PhpMyAdmin pour gérer vos bases SQL ?
  • Blackbird : Une console en JavaScript sur vos pages web. C’est très joli et en plus ça doit certainement servir à quelque chose !
  • The Beta (tbeta) : Popularisé par l’iPhone, les écrans tactiles sont en pleine évolution. Le libre n’est pas en reste.

Notes

[1] Crédit photo : Meanest Indian (Creative Commons By)