J - CC by-saCe billet d'humeur aurait pu s'intituler « TF1 Vision : parcours du combattant », ou « TF1 Vision / Microsoft, descente aux enfers d'un candide linuxien », et pour développer je vais vous conter les déboires que m'a valu mon addiction aux séries TV.

Plantons le décor. Je n'ai pas la télé et je ne regarde que des DVDs, notamment des séries. Parmi ces séries, il y a LOST, et récemment, j'ai découvert que la saison 5 était disponible sur TF1 Vision, le site de vidéo à la demande (ou VoD) de TF1. Enthousiaste, je me voyais déjà passer quelques soirées à me repaître de vidéos. C'était sans compter sur les efforts conjugués de TF1 et de Microsoft[1] pour me mettre des bâtons dans les roues...

L'autre soir, donc, je m'installe derrière mon PC dans l'idée de télécharger deux épisodes de LOST. Le site de TF1 Vision passe bien sous Ubuntu Hardy, malgré une architecture truffée d'éléments en Flash, et l'inscription au service se déroule sans accroc. Mais lorsqu'on arrive sur la page de téléchargement, ça se gâte.

Un assistant de vérification de compatibilité m'annonce que mon système d'exploitation n'est pas pris en charge :

  1. Système d'exloitation : Votre système d'exploitation est incompatible avec notre service. Nos contenus sont accessibles sous Windows XP uniquement.
  2. Navigateur Internet
  3. Lecteur vidéo
  4. Activation des cookies

Copie d'écran - TF1 Vision

Qu'ils n'aient pas pensé à GNU/Linux ne m'étonne guère, mais qu'en est-il de Mac, qui est quand même en train de tailler de sérieuses croupières à Microsoft ? Le service commercial de TF1 devrait se tenir au courant de l'actualité informatique : Apple avait atteint début 2008 les 4% de part de marché en France et bénéficie depuis d'une progression fulgurante, GNU/Linux reste marginal mais connaît un succès croissant, et arrive en bonne place sur les mini-PC. Étrange de se couper ainsi de dizaines de milliers de clients potentiels...

Ayant gardé une partition sous XP au cas où l'on me confierait une traduction nécessitant un programme n'existant que pour Windows, je reboote et retourne sur le site de TF1 Vision. De retour sur la page de téléchargement, je clique sur le teaser de la saison 5 de LOST, pour un essai gratuit (pas fou, non plus...).

Ce qui donne alors :

  1. Système d'exloitation : OK
  2. Navigateur Internet : Votre navigateur Internet est incompatible avec notre service. Nos contenus sont accessibles avec Internet Exporer 6.0 ou plus.
  3. Lecteur vidéo
  4. Activation des cookies

Copie d'écran - TF1 Vision

Firefox n'est pas pris en charge. Apparemment, Safari, Chrome et Opera non plus. Pour TF1, c'est IE ou rien. Là encore, les concepteurs du site et les types du service commercial sont en retard de quelques années. Ignorent-ils que Firefox représente 25% de parts de marché en France, que Safari et Opera représentent malgré tout un nombre non négligeable d'utilisateurs ?

Désirant pousser le vice jusqu'au bout, je ferme Firefox et ouvre Internet Explorer 7. Encore une fois, ça coince :

  1. Système d'exloitation : OK
  2. Navigateur Internet : OK
  3. Lecteur vidéo : La version de votre lecteur vidéo est incompatible avec notre service. Nos contenus sont accessibles avec Windows Media 10 ou plus.
  4. Activation des cookies

Copie d'écran - TF1 Vision

N'en ayant pas l'utilité, je n'avais pas installé WMP version 11. Bien entendu, nulle mention d'un autre lecteur, même propriétaire. Il est pourtant loin le temps où Windows Media Player régnait sur le marché des lecteurs multimédia. Quicktime, ne serait que pour le streaming, ou VLC et Miro,comptent un bon paquet d'utilisateurs.

En tant qu'utilisateur de Linux, et même en tant qu'ancien utilisateur de Windows XP, je suis révolté qu'on ne me laisse aucun choix pour les programmes à utiliser. Comble de malchance, un bug de Windows Media Player m'a empêché de voir le fichier téléchargé à grand peine.

Avouez que l'on fait mieux comme expérience utilisateur. Certes, je n'attendais pas de TF1 qu'elle publie ses vidéos au format Ogg et sous licence Creative Commons, mais en arriver à un tel point de mépris de l'interopérabilité est attérant. Pour une entreprise commerciale, se couper d'une part grandissante des consommateurs est par ailleurs une stratégie pour le moins singulière. Mais TF1 n'est hélas pas la seule, de nombreux sites ou plateformes de téléchargement ne respectant pas les standards et l'interopérabilité, Apple et iTunes en tête.

Comment faire lorsqu'on est utilisateur de Linux, que l'on utilise Firefox ou Epiphany pour l'Internet et Totem ou VLC pour le multimédia ? Lorsqu'on est utilisateur de Mac et qu'on utilise Safari et Quicktime, sans parler de logiciels libres ? Et même lorsqu'on est sous Windows mais qu'on préfère surfer avec Firefox ou Opera, et lire ses fichiers vidéo avec VLC ou Miro ?

A-t-on alors d'autre choix que l'abstinence ou le téléchargement illégal lorsqu'on est utilisateur de Linux ? En ce qui me concerne, j'ai une furieuse envie d'installer eMule ou d'aller traîner sur The Pirate Bay... Les entreprises privées qui sont les premières à diaboliser le téléchargement illégal devraient peut-être d'abord faire sauter les verrous (au lieu d'en rajouter, on a vu la pirouette qu'a dû exécuter Apple face à l'ineptie et à l'impopularité des DRM) qui empêchent bon nombre d'entre nous d'accéder à leurs services.

Notes

[1] Crédit photo : J (Creative Commons By-Sa)