Copie d'écran - WhiteHouse.gov - DrupalGrande nouvelle pour le logiciel libre : le site de la Maison Blanche, Whitehouse.gov, vient de basculer sous Drupal ! Du coup, son créateur et principal animateur, Dries Buytaert, s’enthousiasme ci-dessous sur son blog et il a bien raison.

Et d’ailleurs si vous avez la curiosité de vous promener un peu sur le site (sous Creative Commons By !), vous constaterez peut-être avec moi qu’en terme d’ergonomie et vélocité, c’est très impressionnant.

À des années-lumière du site d’une Segolène Royal « par exemple », mais aussi et surtout très loin du site de l’Élysée.

Pour ce qui concerne sa politique en général, je ne saurais m’exprimer et m’engager, mais il est évident que l’administration Obama est en train de faire beaucoup pour la reconnaissance, la diffusion et la légitimité du logiciel libre et/ou open source, d’autres billets du Framablog peuvent en témoigner.

Whitehouse.gov utilise Drupal

Whitehouse.gov using Drupal

Dries Buytaert - 25 octobre 2009 - Blog personnel
(Traduction Framalang : Vincent)

Une grande et sensationnelle nouvelle ! Le site phare du gouvernement des USA, Whitehouse.gov, vient d’être relancé sous Drupal. C’est un grand jour pour Drupal, et pour l’Open Source dans le gouvernement, et quelque chose dont chacun peut être très fier dans notre communauté.

Tout d’abord, je pense que Drupal est en parfaite adéquation avec la volonté du président Barack Obama d’avoir un gouvernement ouvert et transparent. Drupal fournit un mélange remarquable de fonctions de gestion de contenu web traditionnel et de fonctionnalités « sociales » qui permettent une participation et une communication ouverte. Cette combinaison est ce que nous appelons la « publication sociale » et c’est ce pourquoi autant de personnes utilisent Drupal. De plus, je pense que Drupal rentre bien dans l’optique de réduction des coûts et d’action rapide du président Barack Obama. La flexibilité et la modularité de Drupal permettent aux organisations de construire rapidement des sites, à un coût inférieur à d’autres systèmes. Autrement dit, Drupal correspond bien au gouvernement des USA.

Deuxièmement, ceci est un signal fort parce que les gouvernements se rendent compte que l’open source ne comporte pas de risques supplémentaires par rapport au logiciel propriétaire, qu’en quittant un logiciel propriétaire, ils ne sont plus enfermés dans une technologie particulière, et qu’ils peuvent bénéficier de l’innovation résultant des milliers de développeurs qui collaborent à Drupal. Cela prend du temps de comprendre ces choses et d’amener ce changement, et je félicite l’administration Obama de prendre cet important rôle de leader en considérant des solutions open source.

Etant l’un des plus grands utilisateurs de logiciels au monde, le gouvernement des USA n’est pas un nouvel utilisateur de Drupal. Plusieurs agences comme par exemple le Département de la Défense, le Département du Commerce, le Département de l’Education et l’Administration des Services Généraux utilisaient Drupal antérieurement. L’adoption de Drupal croît rapidement chez le gouvernement des USA. Toutefois, la transition de Whitehouse.gov sur Drupal va plus loin et au delà de toute autre installation de Drupal dans le gouvernement, et constitue un formidable témoignage pour Drupal et pour l’open source. Ceci va donner de la visibilité à Drupal à tout le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, et à d’autres gouvernements à travers le monde.

Personnellement, je suis enchanté par l’idée que Drupal puisse ainsi contribuer à aider les gouvernements à fournir une plus grande transparence, une plus grande vitesse et une plus grande flexibilité.