AntWeb - CC by-saUn peu de storytelling aujourd’hui sur le Framablog, avec cette histoire de fourmis qui n’avaient pas d’images dans Wikipédia.

Nous le savons, l’encyclopédie libre est très certainement l’une des plus belles aventures humaines jamais imaginées.

Mais son influence est telle qu’elle a aujourd’hui également la capacité d’influencer directement ou indirectement la politique de licences des contenus produits par les organismes publics, universités en tête[1].

AntWeb passe sous licence Creative Commons BY-SA

AntWeb goes CC-BY-SA

Waldir Pimenta - 6 novembre 2009 - All The Modern Things
(Traduction Framalang : Poupoul2)

Saviez vous que l’insecte le plus venimeux au monde est une fourmi ? En effet, une piqûre de la fourmi Maricopa Harvester équivaut à douze piqures d’abeilles, ce qu’il faut pour tuer un rat de plus de deux kilos.

J’ai découvert cela il y a plus d’un an dans le livre des insectes de l’Université de Floride. Je me suis immédiatement tourné vers Wikipedia pour savoir ce qu’on en disait, mais à ma grande surprise, aucun article n’existait. J’en ai donc commencé un à partir d’un page blanche, en utilisant des informations glanées sur plusieurs sites consacrés aux fourmis. Finalement, les gens ont commencé à enrichir l’article, jusqu’à ce qu’il contienne une somme d’informations de bonne qualité à propos de cette espèce fascinante. Mais il y manquait toujours quelque chose, qui à lui seul pouvait rendre l’article dix fois meilleur : Une image.

Ainsi, en cherchant des images afin d’illustrer cet article, j’ai découvert les fantastiques images d’AntWeb, un projet de l’Académie des Sciences de Californie, qui a pour objectif d’illustrer l’énorme diversité des fourmis dans le monde. J’étais particulièrement heureux qu’ils utilisent une licence Creative Commons, mais j’ai rapidement déchanté en constatant que celle qu’ils utilisaient (la licence Creative Commons BY-NC) n’était pas appropriée pour Wikipédia, ou plus généralement pour ce que les Creative Commons appellent elles-mêmes les « œuvres culturelles libres » (Ndt : voir à ce sujet ce billet du Framablog).

Je leur ai donc envoyé un courriel, suggérant de changer la licence. Lorsqu’ils m’ont répondu, j’ai découvert qu’en fait, des discussions internes à propos de la licence étaient déjà en cours. Je suis resté en contact avec eux, et me suis assuré de leur parler des avantages de voir leurs travaux placés dans des vitrines telles que Wikipédia, Commons ou Wikispecies.

J’aime à penser que ma modeste intervention a participé à leur prise de décision, quelque temps plus tard, non seulement de changer de licence pour une Creative Commons BY-SA, mais également de téléverser leurs images dans Commons eux-mêmes. Il s’agissait d’une partie de leur mission globale : « L’accès universel aux informations sur les fourmis ». Auparavant, le projet AntWeb, se concentrait sur la numérisation de contenus et le développement d’un portail web : ils ont désormais décidé d’exporter le contenu d’AntWeb pour en améliorer l’accès. Mettre les images et les méta-données associées dans Commons fut un exemple en matière d’organisation.

Cette initiative a été saluée par la communauté, et il y a eu de nombreuses contributions à ce massif téléversement, afin de rendre les images plus faciles à trouver et à utiliser pour illustrer des articles, et autres pages pertinentes. Le processus a pris plusieurs jours, mais au final ce sont pas moins de 30 000 images qui auront été téléversées, intégralement associées à leurs données EXIF, mais également aux informations taxonomiques et géographiques, chaque fois qu’elles étaient disponibles.

Tout ceci n’est pourtant quelque part qu’une première pierre. Puisque, comme d’habitude dans le monde des wikis, vous pouvez contribuer. Il existe des articles à illustrer dans toutes les langues de Wikipedia (l’outil de recherche d’images libres FIST de Magnus arrive à point nommé pour cela). Il y a des pages à illustrer sur Wikispecies. Il y a des catégories à créer dans Commons, afin de faciliter la navigation dans l’arbre des catégories des fourmis et d’y rendre chaque image de fourmi accessible. Et plus important, il y a cette nouvelle fantastique à diffuser, afin de faire savoir à tous ceux qui sont intéressés par les fourmis qu’ils peuvent désormais compter sur ce qui est sans doute la plus importante ressource en ligne d’images de fourmis, toutes de grandes qualité.

Un grand merci à Brian Fisher, chef de projet AntWeb, qui a coordonné le processus de changement de licence, Dave Thau, ingénieur logiciel AntWeb, qui a écrit le script de téléversement et réalisé cette opération, et à toute l’équipe d’AntWeb pour leur formidable travail.

Notes

[1] Crédit photo : AntWeb (Creative Commons By-Sa)