Miss Rogue - CC by-saLa semaine dernière Microsoft a dû retirer de ses serveurs un logiciel qui permet d’installer Windows 7 à partir d’une image ISO, après qu’un bloggeur a découvert que le logiciel était une modification dissimulée d’un logiciel libre sous licence GPL dont Microsoft hébergeait lui-même les sources.

On attendait une réaction publique et officielle, la voici sous la plume de Peter Galli, rien moins que le « Open Source Community Manager for Microsoft’s Platform Strategy Group »[1].

Mise à jour de l’outil USB/DVD de Windows 7

Update on the Windows 7 USB/DVD Tool

Peter Galli - 13 novembre 2009 - Port 25
(Traduction Framalang : Gilles)

Comme vous avez pu le lire, et tel que cela a été indiqué ici, nous avons mené une enquête concernant l’outil de d’installation de Windows 7 depuis une clé USB, qui pouvait contenir du code sous licence GPL V2. le WUDT (NDT : Windows 7 USB/DVD Download Tool) est un outil gratuit, offert par le Microsoft Store, qui permettait à nos clients de créer une clé USB amorçable ou un DVD de sauvegarde à partir de l’édition électronique de Windows 7, disponible sous forme d’image ISO.

Après avoir analysé le code en question, nous sommes désormais en mesure de confirmer que tel était bien le cas, bien que cela n’ait pas été fait de manière délibérée. Bien que nous ayons confié cet outil à un développeur externe, nous partageons la responsabilité de cette situation; ce code est passé au travers des mailles de notre processus de revue de code. Nous avons également procédé à une revue d’autres portions de code disponibles dans le Microsoft Store, et il s’agit du seul incident que nous avons pu y découvrir.

Lorsqu’il est porté à notre attention qu’un composant de Microsoft contient du code développé par un tiers, notre objectif est de respecter les termes contractuels selon lesquels ce code est partagé. En conséquence, nous publierons le code source, ainsi que les fichiers binaires, de cet outil dès la semaine prochaine, sous les termes de la licence General Public Licence V2 (GPL V2), et prenons également des mesures pour améliorer nos futures revues de code, grâce à cette expérience

Nous nous excusons auprès de nos clients pour tout désagrément que cela a pu leur causer.

Notes

[1] Crédit photo : Miss Rogue (Creative Commons By-Sa)