Action de sensibilisation - 4 mai - Cités des SciencesPas moins de 50 libristes se sont déplacés ce mardi soir à l'appel de Framasoft et de l'April pour distribuer quelques 700 tracts et 100 FramaDVD aux visiteurs invités à l'inauguration officielle de l'exposition « Contrefaçon » présentée à la Cité des sciences et de l'industrie. L'opération symbolique de sensibilisation du public de l'exposition à l'existence des licences libres fut donc un véritable succès, palliant ainsi un peu plus à la censure imposée par l'INPI.

Pendant plus de deux heures, le parvis de la Cité des sciences fut animé par une joyeuse cohorte de libristes de diverses associations (VLC, Ubuntu-fr, April, Framasoft et même membres du Parti Pirate français survivant) colportant tracts et FramaDVD de visiteur en visiteur. Ces derniers se montraient pour la plupart polis, promettant dans presque tous les cas de lire le tract que nous leur tendions.

L'accueil réservé par la Cité des sciences fut lui aussi courtois, mais froid, surtout en considération des 11°C qui régnaient dehors et du vent mordant qui balayait le parvis. En effet, malgré nos diverses demandes, nous n'avons pas été autorisés à mener notre action dans le grand hall de la Cité.

Action de sensibilisation - 4 mai -  Cités des SciencesDans l'effervescence bon enfant de l'activité, deux types de tracteurs se distinguèrent : les polypes de récif et les poissons pilotes. Les premiers, fermement ancrés à leur banc de corail, captaient sans se déplacer l'attention de tout visiteur dépourvu de tract passant à proximité, le temps de lui fournir le précieux document. Les seconds, moins rapides en cas d'affluence, répétaient continuellement la même ronde, marchant au devant des visiteurs et les accompagnant sur 20 à 30 mètres jusqu'au barrage Vigipirate marquant l'entrée de la Cité, se donnant le temps d'introduire la démarche et souvent d'entamer une conversation.

Le but n'était pas de prêcher des convaincus mais de pallier au manque d'objectivité imposé par l'INPI à l'exposition. Or, avec le public de l'inauguration officielle, se déplaçant sur invitation de la Cité des sciences et donc sélectionné par ses sponsors, nous étions bien servis. Toutefois, j'ai l'exemple d'un visiteur en costume de velours vert, se définissant comme juriste et qui, une fois arrivé au barrage me demanda, l'air grave mais ravi d'avoir appris quelque chose, 4 ou 5 tracts supplémentaires pour discuter du sujet avec ses amis.

Si les personnalités encostumées se sont succédées pendant deux heures, toujours relativement surprises par l'ampleur du dispositif bénévole déployé à l'entrée, l'arrivée la plus remarquée fut celle de la présidente de la Cité des sciences et de l'industrie Claudie Haigneré, sous bonne escorte. Il ne fut pas possible d'entamer de conversation avec elle lors de son passage et elle ne donna pas suite à la requête formulée par Frédéric Couchet de nous permettre d'entrer dans le hall. Toutefois, elle se saisit volontiers du FramaDVD que je lui tendais, sans pour autant ralentir son allure.

Plus tard, parmi les premiers visiteurs à ressortir de l'exposition, certains nous affirmèrent que la présidente de la Cité des sciences parla dans son discours d'une exposition « portant à débat » comme le confirmait notre présence et notre action aux portes du lieu. L'exposition était d'ailleurs souvent jugée superficielle, ou partiale par les personnes prenant le temps de nous en parler.

En conclusion, le succès de la mobilisation, le nombre de tracts distribués et les retours des visiteurs à leur arrivée et à leur départ confirment l'utilité d'une telle opération. Richard M. Stallman peut être fier des libristes français, car à défaut de venir informer le public chaque jour à l'entrée de l'exposition comme il l'avait idéalement suggéré, la mobilisation ne faiblit pas depuis l'ouverture le 20 avril dernier. Les acteurs du web ont su réagir promptement pour sauver le texte d'Isabelle Vodjdani de son élagage, puis informer plus de personnes via Internet que n'en a accueilli l'exposition depuis son lancement.

Enfin, d'autres opérations de sensibilisation semblent se profiler sur le forum, et l'Ubuntu Party de mai arrive à grands pas...

Action de sensibilisation - 4 mai - Cités des Sciences