Nouvel épisode de la saga « Oracle contre le reste du monde », après ce pilote illustré sur le Framablog et résumé sur Petits-Venusiens.be par Odysseus, où la fondation Document voyait le jour pour garantir avec LibreOffice la pérennité du développement d’une suite bureautique libre (basée sur le code source d’OpenOffice), c’est au tour de la fondation Apache de prendre ses distances par rapport au 3e éditeur mondial de logiciels privateurs. Le point de discorde se situe cette fois au niveau du langage de programmation Java, dont l’implémentation officielle a récemment été acquise par Oracle lors de son rachat de la société Sun en avril dernier. En effet, la fondation Apache développe depuis mai 2005 une implémentation libre du langage, nommée « Harmony », et Oracle n’a visiblement pas su communiquer non plus avec cette communauté de développeurs, retirant à la fondation Apache son droit de vote au sein du Comité Exécutif Java après 10 ans de participation et 4 prix du membre de l’année…

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Crédit : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)