George Eastman House - Public DomainOuverture, transparence, confiance, passion, audace, collaboration… font partie du champ lexical du logiciel libre.

Mais en ce jour de Saint-Valentin[1], ces mots peuvent également évoquer tout autre chose ;-)

C’est ce parallèle osé (hasardeux ?) que nous propose Mary Ann en nous invitant à compléter ou amender la liste.

L’open source, c’est pour les amoureux

Open source is for lovers

Mary Ann (Red Hat) - 14 février 2011 - OpenSource.com
(Traduction Framalang : Penguin, Baptiste et Goofy)

C’est vrai. Si vous réflechissez aux caractéristiques de l’open source et aux qualités d’une relation intime réussie, vous trouverez beaucoup de points communs.

Ouverture : Vous devez être ouvert et flexible pour que la relation fonctionne. Revenons à l’une de mes comparaisons préférées sur la différence entre les logiciels libres et les logiciels propriétaires : un logiciel propriétaire, c’est comme acheter une voiture avec le capot soudé. « Oh, vous devez changer l’huile ? Dommage. Achetez une nouvelle voiture. » Si nous ne sommes pas flexibles et ouverts aux changements, si nos capots sont soudés, cela devient très compliqué pour la voiture de garder le cap amoureux.

Transparence : Les secrets sont la ruine des relations. Dois-je en dire plus ?

Confiance : Sans confiance dans une relation, vous allez vous rendre d-i-n-g-u-e-s, vous et votre partenaire. Vous allez toujours penser que l’autre est en train de préparer un sale coup et envisager les pires scénarios.

Passion : Bien entendu, la démarche open source attire les gens passionnés, elle attire ceux qui veulent participer aux changements. Si vous n’êtes pas engagés passionnément dans une relation, vous cesserez vite de vous y investir et, à partir de là, les choses se dénouent très facilement.

Audace : L’open source, c’est pour ceux qui se bougent. Vous voulez changer les choses ? À vous de jouer. Si une personne vous intéresse, ne vous contentez pas d’y penser, agissez sinon c’est fichu.

Collaboration : Une communauté open source ne réussit que par le travail d’équipe et la collaboration. Il en va de même pour une relation enrichissante : on donne et on reçoit.

Release early, release often (NdT : Difficilement traduisible, « sortir tôt, sortir souvent » ou « communiquer tôt, communiquer souvent ») : Dans nos relations amoureuses, tout n’est pas toujours idyllique à chaque fois, mais nous ne pouvons nous empêcher de recommencer. C’est également vrai pour le modèle open source. Avec l’espoir que demain la relation sera meilleure et plus solide.

À vous de compléter (je pense que la liste peut s’allonger encore un peu). Joyeuse Saint-Valentin d’un amoureux de l’open source à un autre !

Notes

[1] Crédit photo : George Eastman House + OpenSource.com (Domaine Public)