L’autre jour Obama, toujours malin en campagne, a fait soudainement irruption sur le site Reddit pour un AMA (Ask Me Anything) signifiant qu’on pouvait donc lui poser n’importe quelle question.

Et ceci fut fait puisqu’on lui demanda alors quelle était la recette de la fameuse bière de la Maison Blanche. Réponse de l’intéressé : nous la publierons incessamment sous peu.

Chose promise, chose due.

L’occasion pour le site OpenSource.com d’aller plus loin et de s’amuser à contredire Richard Stallman himself dans un article que nous vous proposons traduit ci-dessous.

The Art Gallery of Knoxville - CC by-sa

La bière rassemble les gens : d’Obama aux brasseurs, en passant par les communautés en ligne

Beer brings people together: Obama, homebrewers, and online communities

Casey Brown - 31 août 2012 - OpenSource.com
(Traduction : Unagi, pwetosaurus, enso, Philippe, tanguy, Zii, Laurent, sheldon)

Dans ma citation préférée à propos du Libre (NdT: originellement « de l’open source »), Richard Stallman explique que « Dans le logiciel libre il est question de liberté, pas d’argent. Pour comprendre cela, je vous invite à penser le libre (free) comme « liberté d’expression » (free speech) et non pas comme « bière gratuite » (free beer) ».

Malgré tout, la semaine dernière, j’ai commencé à me poser la question de la validité de cette explication. En réalité, j’aurais pu dire que le logiciel libre est exactement comme la bière libre.

En effet, ces derniers jours, la plupart des discussions dans les commuautés open source concernaient la bière libre. Des Yeastie Boys à l’ale au miel du président Obama, la bière a été un sujet populaire (enfin, plus qu’habituellement).

Il s’avère que la communauté des brasseurs amateurs s’est construite sur les principes open source depuis déjà longtemps. D’après le site The Powerbase, « L’idée de partager ses recettes de bières avec les autres n’est pas neuve. Les brasseurs amateurs font ça depuis, eh bien, toujours. La communauté des brasseurs amateurs a toujours été très favorable au partage et, pour bien des gens, échanger et améliorer des recettes est le coeur de l’activité. »

Mercredi dernier, le brassage amateur open source a fait parler de lui. Dans un sujet où l’on pouvait lui demander n’importe quoi sur Reddit, le président Obama a répondu à 10 questions qui lui avaient été posées. Un des redditeurs lui demanda la recette de l’ale au miel brassée de la Maison Blanche. Le président répondit, « Nous la divulguerons bientôt ! Et croyez-moi par expérience, elle est savoureuse ! »

Bien sûr, la communauté open source s’excite chaque fois que la Maison Blanche décide de passer un projet en open source. Que ce soit leur plateforme de pétition « Nous le peuple » ou leur recette de bière préférée. Même si c’est juste une recette de bière, c’est un pas certain vers l’ouverture. La session « question / réponse » a été si populaire que cela « a mis le site à genoux », reporte CNET.

La Digital IPA (Idian Pale Ale) des Yeastie Boys revenait également régulièrement dans les conversations des communautés open source ces derniers jours. Pour décrire leur bière, le site internet des Yeastie Boys disait : « De la même manière que numérique se rapporte à des zéros et des uns, le concept de IPA se rapporte aux malts et aux houblons ».

Cette bière se démarque des autres car les Yeastie Boys ont intelligement apposé des QR codes donnant accès à la recette sur les bouteilles, de manière à ce que l’on puisse tenter de la brasser soi-même. Ces codes proposent aussi des liens vers différentes formes de médias sociaux, permettant aux amateurs de partager facilement leurs recettes modifiées.

Certaines personnes publient même leurs recettes de bières sous licence Creative Commons. Free Beer publie ses recettes sous la licence CC Attribution-ShareAlike 2.5 et explique que tout le monde est libre d’utiliser la recette et de gagner de l’argent avec, mais avec l’obligation de publier la recette sous la même licence et de citer la source originale. Leur site vous permet de télécharger une étiquette Free Beer à afficher sur vos bouteilles, et dispose d’un blog avec les photos des bouteilles à travers le monde.

Même chez Red Hat, la communauté open source de brasseurs amateurs prospère. Nous avons une liste de diffusion qui leur est entièrement dédiée et qui contient des sujets traitant de recettes et d’astuces. Occasionnellement ils apportent même leurs créations au bureau pour une dégustation.

Alors peut-être est-il temps pour M. Stallman de mettre à jour sa citation. Qu’y changeriez-vous ? Et l’un d’entre vous a-t-il jamais tenté de brasser lui-même sa bière ? Nous aimerions avoir des retours d’expériences et des recettes. Mais plus important encore, nous aimerions pouvoir toutes les goûter. Vous savez comment nous contacter…

Crédit photo : The Art Gallery of Knoxville (Creative Commons By-Sa)