Avant toute chose, prenez cinq minutes de votre temps pour regarder cette vidéo d’une conférence TED de Marco Tempest.

Cela vous donnera envie de lire la suite :)

Vince Kmeron - CC by-nc-nd

La magie open source

Open source magic

Lori Mehen -16 janvier 2012 - OpenSource.com
(Traduction : ehsavoie, Ag3m, ordiclic, lgodard, Gagea)

« La magie est le seul métier honnête. Un magicien promet de vous mentir, et il le fait. » — Karl Germain

La magie a toujours été l’art de créer des illusions et de garder le secret de leur réalisation. Si le secret est révélé, l’émerveillement disparaît à jamais. Le secret préserve le mystère. Milbourne Christopher, dans le livre Magic: A Picture History, dit : « Le mystère est le premier attrait de la magie. Une fois que les secrets sont divulgués, le magicien se transforme en un simple manipulateur, un acteur dans une histoire à suspens qui a peu d’intérêt car les spectateurs en connaissent la fin à l’avance ».

Les grands magiciens ont compris que nos esprits sont paresseux, que nos cerveaux se bornent à tester des schémas préexistants, et que les grands gestes masquent les petits.

Mais avec les avancées technologiques d’aujourd’hui, les gens ont la possibilité de découvrir plus facilement les secrets de la magie. On peut ainsi enregistrer un numéro d’un magicien, revoir la vidéo, faire un ralenti, et découvrir comment ça marche. Pour chacun des magiciens sur Youtube aujourd’hui, vous verrez de nombreux commentaires proclamant « Je sais comment il a fait ça ».

Mais alors, comment la magie évolue et innove ? Avec de l’open source, bien sûr !

Marco Tempest, un magicien Suisse vivant à New York, considère parfois son travail comme de la « magie open source ». Il dévoile ses secrets, communique et collabore avec son public en ligne, demande son avis, et partage son travail avec la communauté.

Tempest est un techno-illusionniste qui adore les gadgets et les logiciels. Les illusions de Tempest utilisent la réalité augmentée, la robotique, des logiciels et des écrans, combinés avec les trucs et astuces traditionnels de magie. Sa démarche est décrite comme de la « magie continue » (NdT : sustained magic). Wired explique: « Au lieu d’y avoir une révélation au cours de laquelle, par exemple, la bonne carte est dévoilée, c’est une expérience magique continue ».

Les expériences de Tempest sont suspendues entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Par exemple, Wired écrit : « Dans son tour de projection sur écran, des balles semblent se déplacer entre le monde réel et le monde virtuel. La magie traditionnelle est présente et imbriquée au sein de ses spectacles – mais sans être annoncée. Quand le public n’est plus vraiment sûr (était-ce un tour de magie ou une manipulation de l’ordinateur ?) c’est que ça fonctionne ».

Tempest est également totalement transparent. Une série de tours implique uniquement la caméra de son téléphone – les illusions ne requièrent aucune retouche vidéo ni post-production. Plus tard, il révèle dans d’autres vidéos comment cela a été fait. Et pourtant, il continue d’émerveiller.

Sur les réseaux sociaux, Tempest échange avec ses spectateurs et obtient des retours. Quand il utilise leurs idées, il les crédite dans son travail.

Tempest ne se contente pas de révéler ses secrets, il partage la technologie qu’il crée pour faire ses illusions. Il dit que « comme en sciences, si nous partageons notre savoir et nos recherches, alors la magie progressera plus vite ».

Pour son tour sur l’iPhone, Marco a collaboré avec des personnes de la communauté open source pour créer un logiciel, appellé MultiVid, qui synchronise une vidéo à travers plusieurs écrans. Puis il a rendu ce logiciel librement disponible pour que d’autres artistes puissent le télécharger depuis l’AppStore.

La démarche de Marco révèle une magie plus interactive, inclusive et ouverte. Marco veut atteindre son public et l’impliquer. Il dit que « la magie, c’est construire une relation avec son public, et cette approche atteint pleinement cet objectif ».

Quelques-unes des illusions de Tempest

  • Les trois iPods Utilisant la vidéo et les glissements de la main sur trois iPods, Tempest raconte l’histoire de la supercherie.
  • Illusion de la caméra du téléphone Tempest va dans les rues pour faire des illusions filmées avec la caméra de son téléphone.
  • L’ardoise magique Une carte projetée et la détection de la position ramène des personnages dessinés à la vie.

Crédit photo : Vince Kmeron (Creative Commons By-Nc-Nd)