Au delà de l’émotion des circonstances, voici la traduction d’une note d’Aaron Swartz qui pose la question du devenir de nos données après notre mort.

Et pour ce qui concerne le code, le léguer à la FSF est une bonne idée ;)

Cet article est rangé dans le répertoire « 2002 » de son site. Il avait alors 16 ans !


Doc Searls - CC by


Si je me fais renverser par un camion…

If I get hit by a truck…

Aaron Swartz - 2002 - Site personnel
(Traduction : Moosh, lgodard, zozio nocture (aka brandelune), aKa, Sky)

Si je me fais renverser par un camion… lisez cette page.



Il y a une vieille blague chez les programmeurs sur qui va gérer le code si son auteur se fait renverser par un camion. Cette page est ici pour assurer que tout le monde sache quoi faire si, pour une raison donnée, je ne suis plus en mesure de conserver mes services Web en fonctionnement.

Je désigne Sean B. Palmer comme mon exécuteur testamentaire virtuel pour l’organisation de ces choses (et Sean, si tu effaces quoi que ce soit, je te hanterai de ma tombe !)

Je demande que le contenu de tous mes disques durs soit rendu public sur aaronsw.com.

Web.Resource.org Sean (ou la personne qu’il désignera) deviendra le nouveau webmaster. Continue de mettre à jour le site et la liste des miroirs, et garantis la persistance des URLs. (Ceci implique que rien de controversé ou d’illégal ne doive être ajouté, à part pour Cryptome.)

Code Source Le copyright pour mon code source sous GPL doit être transféré à la Free Software Foundation. Elle semble avoir une politique raisonnable concernant la mise à disposition du code.

Sites Web Merci de laisser les sites Web opérationnels quand c’est possible, sans modifier les contenus que j’ai écrit quand approprié. Des pages dédiées (par exemple sur aaronsw.com) pourront contenir une note sur ce qui m’est arrivé avec un lien vers des plus d’information. La page d’accueil sur aaronsw.com devra être modifiée avec un lien vers l’ancienne page.

Tombe Je voudrais reposer dans un endroit qui ne me tuera pas. Ce qui veut dire avoir un accès à de l’oxygène (bien qu’un accès direct serait probablement une mauvaise chose), et ne pas avoir à traverser 6 pieds de saleté.

Pour le reste, envoyez un e-mail à Sean. Je suis certain qu’il fera quelque chose de raisonnable.

Si quelque chose m’arrive, merci de mettre à jour le pied de page de cette note avec un lien. Envoyez également un e-mail aux listes concernées et mettez en place une réponse automatique pour mon adresse e-mail afin d’informer les personnes qui m’écrivent. N’hésitez pas à publier les choses que les gens disent à mon propos sur le site. Tout ceci est probablement évident, et je suis certain que vous vous en sortirez.

Oh, et au fait, vous me manquerez tous.

Crédit photo : Doc Searls (Creative Commons By)