Abraao - VinceDeg - CC-by-nc-nd

La Framakey voyage bien.

Nous nous en étions rendus compte à l'occasion des Jeux Olympiques de Pékin. La voici qui se promène aujourd'hui à bicyclette dans toute l'Amérique Latine[1].

Au départ il y a ce message de argh0 posté le 6 octobre dernier sur les forums d'Ubuntu-fr et titré : 20 000 bornes (à peu près) à vélo... J'emmène un netbook ?

« Amis Ubunteros, votre avis m'intéresse...

Voilà, je pars mercredi soir, pour une dizaine de mois, parcourir l'amérique latine à vélo, ce qui fait, si mes calculs sont bons, dans les 20000 bornes. Bon. Normal quoi.

Je me tate quelque peu sur le matos informatique. Je pourrais ne pas en prendre, à l'ancienne. Et puis, le poids, c'est l'ennemi du cycliste.

Mais sinon j'envisage l'éventuelle possibilité de prendre un netbook. Comme ça, je pourrai taper directement mon journal de bord avant de le mettre sur mon blog et stocker/retoucher mes photos (reflex numérique). C'est pas pour internet, pasque bon les bornes wi-fi ça m'étonnerai que ça coure la pampa. L'eee PC 901 m'a pas trop l'air mal. Mais si vous avez d'autres idées je suis preneur. Peut-on vraiment écrire avec un clavier de netbook 8' ? A l'essai, c'est infernal, mais peut-être s'y habitue-t-on...

Merci de vos réponses ! »

Comme la grouillante communauté Ubuntu-fr est toujours prête à conseiller et participer au débat (ce qui, soit dit en passant, n'est pas pour rien dans le succès de cette distribution GNU/Linux en francophonie), il s'en est suivi un certain nombre d'interventions pour presqu'autant de propositions.

La question méritait effectivement attention : est-il opportun d'emporter un ordinateur avec soi (fut-il mini) lorsque l'on s'apprête a effectuer une telle épopée à vélo ? Pas si sûr. Mais alors, comme nous le suggère kimented il peut être judicieux d'emporter avec soi une Framakey, toujours prompte à brièvement et gentiment squatter un poste Windows qui traîne.

Le temps passa sans plus de nouvelles de argh0 jusqu'à mercredi dernier :

« C'est parti, je suis au Brésil, j'ai déjà avalé mes 700 premiers kilomètres (trop facile).

Alors, j'ai suivi vos conseils, et j'me suis fait une chtite Framakey. Et c'est vraiment tip top, exactement ce qu'il me fallait, donc merci beaucoup pour le conseil ! Emmener un netbook aurait été une grosse connerie. Donc voilà, j'arrive dans un cyber, bam je balance mon Firefox portable avec tous mes raccourcis et mdp et je laisse aucune trace. Gimp Portable est génial, en plus assez léger (genre je fais tourner Gimp et Firefox en même temps avec 200Mo de RAM, pour dire). »

On ne va pas bouder notre plaisir de rendre ainsi service à l'autre bout du monde, d'autant que le mouvement habituel (voire « naturel ») va plutôt de Framasoft vers Ubuntu-fr et non l'inverse ;-)

Bon, c'est bien beau l'auto-congratulation mais ceci n'empêche pas notre ami d'ajouter :

« Par contre c'est horrible de retourner sous Windows après un peu plus d'un an d'Ubuntu. »

Horrible certes mais bien moins que de rester chez soi dans la pollution urbaine à lire avec une pointe de jalousie non dissimulée les péripéties de ce beau voyage sur le blog dédié L'Amérique Latine rurale à vélo : une aventure trépidante et à pédales de VinceDeg !

PS : Nous sommes preneurs de tout témoignage autour de la Framakey, aussi bien en tant qu'utilisateur comme ici qu'en tant que développeur/intégrateur lorsque vous réutilisez nos briques pour l'adapter à vos besoins. C'est malheureusement presque toujours un peu par hasard que l'on apprend de telles initiatives alors même qu'elles sont importantes aussi bien pour mesurer la pertinence de notre travail que pour le moral des troupes ;-)

Notes

[1] L'illustration, sous Creative Commons By-Nc-Nd, est elle-même issue du blog de VinceDeg.