Framapad - Copie d'écranContraction de Framasoft et d’Etherpad, Framapad est un nouveau projet à la fois modeste et ambitieux.

Modeste car il ne s’agit que de l’installation du logiciel libre Etherpad sur l’un de nos propres serveurs[1].

Mais ambitieux car nous espérons profiter de la visibilité de notre réseau pour faire découvrir et utiliser ce logiciel au plus large public possible.

Qu’est-ce donc qu’Etherpad ? Il s’agit d’un éditeur de texte collaboratif en temps réel qui permet à plusieurs personnes de partager un texte en cours d’élaboration[2].

Les contributions de chacun apparaissent immédiatement sur l’écran de tous les participants et sont signalées par des couleurs différentes. Un historique permet de revenir en arrière et une fenêtre de messagerie instantanée (ou tchat) est également disponible permettant aux différents collaborateurs de communiquer à côté du texte en construction.

Le gros avantage d’Etherpad réside dans sa rapidité et simplicitié d’utilisation.

Ni installation ni inscription ne sont demandées, tout se fait en ligne sur Internet. Il suffit de vous rendre sur le site Framapad en cliquant sur « Créer un Pad » et vous voici tout de suite opérationnel, prêt à inviter d’autres participants à vous rejoindre sur la page de votre texte (ou pad) nouvellemment créée.

Framapad - Copie d'écran

Si vous vous retrouvez en situation de devoir rédiger un texte à plusieurs mains, texte pas trop long et sans mise en forme particulière, pensez à Framapad.

C’est plus pratique (et plus ludique) qu’un wiki et plus libre (et moins lourd) qu’un Google Documents.

Pour ce qui nous concerne nous avons découvert ce logiciel il y a un an lors d’une traduction collective. Depuis nous avons pris l’habitude de l’utiliser au quotidien et le projet Framapad n’est en fait que la mise à disposition de tous de cet outil si pertinent et performant[3].

Par rapport à une installation classique d’Etherpad[4], Framapad propose l’interface en français et une documentation détaillée d’une vingtaine de pages de toutes ses fonctionnalités.

Par défaut, les pads sont publics, permanents et accessibles à tous. Mais il est également possible d’ouvrir des pads privés en se créant un compte. Vous disposerez alors de votre propre sous-domaine d’où vous pourrez gérer vos membres, contrôler l’accès, archiver et supprimer vos pads. Ce point précis fait l’objet d’un autre guide détaillé et illustré.

Merci de diffuser l’information car notre espoir récurrent est d’aller au delà des initiés[5]. L’idée étant, ici comme ailleurs, de rendre service, tout en faisant au passage l’expérience du travail collaboratif à la base même du logiciel libre et de sa culture.

-> Se rendre sur Framapad.org

Notes

[1] Pour la petite histoire, Etherpad est devenu libre en décembre 2009, le jour où Google a décidé de diffuser les sources sous Licence Apache v2.

[2] Il est théoriquement possible de se retrouver jusqu’à 16 collaborateurs sur un même document. Nous avons fixé cette limite à 8 pour le moment afin d’éviter le congestions et voir si notre serveur tient la charge.

[3] Un grand merci au passage à Simon Descarpentries (Siltaar) pour avoir piloté ce projet Framasoft.

[4] Autres exemples d’Etherpad sur le Web : Piratepad, Titanpad, Primarypad ou l’Epad de Recit.org (lui aussi francisé).

[5] Merci également de nous signaler dans les commentaires les bugs rencontrés et plus généralement vos remarques et suggestions sur ce projet.